M'alifay Durango




Partagez | 
 

 M'alifay Durango

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: M'alifay Durango   Ven 8 Fév - 23:38

Nom :

Durango

Prénom :

M'alifay (dites "M" ou "Fay")

Âge réel :

2 983 ans

Âge physique :

29 ans

Caractère : (5 lignes minimum)

Avant tout il faut savoir que certains handicaps physiques peuvent plonger la vie d'une jeune fille dans un sentiment d'infériorité omniprésente.
Ajouter à cela une mère aimante, mais incapable d'évacuer ses émotions d'une manière théoriquement acceptable. Un père qualifie de « mouton noir » parmi les djinns. Et, n'est-ce point là le comble de la déchéance, un frère cadet aux limites physiques inexistantes!

De ce fait, M'alifay s'est vu encouragée (hum hum) à se créer un petit monde rien qu'à elle, accès interdits aux gnomes! Refusant toute fois cette solution de facilité, la jeune fille refusa catégoriquement de s'abaisser au niveau de ces « faibles » et se construisit un caractère trempé et pour le moins explosif.

Ne supportant la pitié d'autrui quant à sa condition physique involontaire, Fay n'accepte point facilement l'intervention adverse. Préférant se débrouiller seule quitte à ramper au sol les larmes aux yeux que d'accorder le sourire satisfait d'un confrère virile!

Depuis son premier passage dans le monde des terriens, Fay a découvert une nouvelle manière de s'exprimer. Nullement retenue par les lois physiques de Shadukiam sur ce sol fertile, elle éprouve un grand besoin de s'entourer tant d'hommes que de femmes. Continuellement à la recherche d'un défi (qu'elle acceptera sans même lire les petites lettres en bas du contrat) cette jeune femme semble vivre à travers les mots « action », « danger » et « insouciance ».

Ne supportant le regard hautain sur sa personne, il va de soi que Fay est une meneuse, une dure à cuire et une jeune femme au caractère explosif et imprévisible. Un joli mélange qui donne du fil à retordre à son entourage.

Physique : (5 lignes minimum)

M'alifay est d'une beauté djinnesque, inutile de le nier!

Une peau à la couleur suave recouvrant une enveloppe divine. De longs cheveux d'un brun profondément enlacé par quelques divergences noirâtres. Des prunelles auburn qui se fondent dans le décor et encouragent néanmoins un contact visuel incessant, comme deux miroirs sans fond qui se plongent jusqu'au plus profond de l'âme de l'interlocuteur.

Des courbes gracieusement féminines qui encouragent la gente masculine (et pourquoi pas à un certain degré la gente féminine) à se retourner dans la rue afin de contempler ces jambes sans fin, cette silhouette taillée dans du marbre nacré, cette jeune fille devenue femme!

Fay a conscience de son physique et n'hésitera pas à le mettre en avance lors de ses escapades terrestres, seul monde lui permettant d'exhiber fièrement ce dont elle aurait presque honte sur sa terre natale.

Pouvoir :

La célérité: à force de vouloir vivre à du 100 à l'heure, la jeune femme a développé le pouvoir de réaliser ses plus folles escapades à la vitesse éclair. La distance n'a plus d'importance à ses yeux bien trop aveuglés par les milliers de découvertes qui entourent l'être mortel au quotidien. Capable d'effectuer moult actions simultanément sans pour autant perdre une miette de la conversation.

Ses jambes, inactives depuis bien trop longtemps, comme tout à coup libérées par cette étreinte inconditionnelle qui failli causer la perte de sa plus fidèle compagne de route.
Ses doigts, frêles et agiles, tout à coup maître de toute action jadis enseignée, incapable de tenir en place et perpétuellement à la recherche d'un objet quelconque à tripoter.
Ses yeux, rasant chaque caractère écrit (parfois même pensé d'après les rumeurs), transperçant les phrases avant même leur point d'exclamation finale.

Il faut cependant prendre en compte que son tempérament explosif à un effet pour le moins ... inattendu sur cette manifestation temporelle. Une concentration trop peu élaborée peut engendre un "court-circuit" dans le mécanisme surnaturel, empêchant ainsi son hôte à effectuer un mouvement en temps réel (et de ce fait humainement "acceptable").

Tant physiquement que mentalement une vraie bombe à retardement ...

Handicap : [En relation avec le pouvoir]

Après chaque effort physique prolongé, M' alifay est obligée de retourner dans sa dimension d'origine et de retrouver son état paraplégique sous peine de souffrir du même mal dans cette réalité qu'elle aime à croire maternelle.

Le handicap se manifeste sous forme d'un léger gonflement à hauteur des articulations inférieures, remontant rapidement (et exponentiellement) en fonction de l'endurance de son hôte.
Lentement les pieds se voient envahis par de dizaines de milliers de fourmis invisibles jusqu'à encourager une paralysie imposante à s'éprendre des moindres vaisseaux, nerfs, tendons et autre toujours en mouvement.

S'ensuit une douleur intense à hauteur des genoux qui oblige la victime à retrouver la fraîcheur du sol sous-jacent avant de continuer l'interminable montée vers les cuisses.
Une fois le bassin atteint la douleur cesse ... le bas est mort ... et avec lui la moitié de l'âme de cette pauvre créature.

Métier :

Globe-trotter

Prologue :


Citation :
~ Au commencement, il y eût Kashkash, le créateur, qui donna la vie à Sinblad qui engendra Jerilt qui engendra Behm qui engendra Giffry qui engendra Lipan qui engendra Ifralim qui engendra Santaros qui engendra Golap qui engendra Zéfilde qui engendra Guillaume qui engendra Cornyn qui engendra Chèzel qui engendra Rogaroga qui engendra Sylphide qui engendra Fymer qui engendra Caloche... ~
D’une plume fluide les mots se déversèrent sur le parchemin rendu jaunâtre de par l’imposante position de l’astre principale en ce début d’après-midi d’une nouvelle journée sans fin.
Une calligraphie douce et soignée, arrondie aux bons endroits sans pour autant déborder de pouponneries superflues.

La pointe nacrée se retire un instant de l’écriteau plongeant, tête première, dans le calice sans fond. Une pellicule bleuâtre recouvrant l’attribut et une unique larme retrouvant le fond de sa pensée en s’accordant une chute vertigineuse à l’encontre de la coupole abandonnée.

L’instrument se maintient immobile un court instant. La délicate main de sa propriété hésitant ( ?) quant à la suite des mots. Un infime soupire s’échappe des lèvres légèrement entrouvertes de la demoiselle.

Puis l’encre presque noir se dépose, à peine touche-t-il le tissu craquelé, une nouvelle fois sur la feuille et y griffonne sa première impression :


Citation :
~ … qui engendra cet Dratché de Zibral
D’un mouvement incontrôlé le stylo se voit traverser l’air et retomber mollement dans le sable rouge de ce désert sans fin.
Les mains à l’épiderme doucereusement nacré se referment sur le parchemin jusqu’à remodeler sa forme originale en petite boule de papier mâché.
Un juron muet tandis que le détritus se voit jeté à terre et qu’une nouvelle plume se voit temporairement inaccessible.

De frustration la demoiselle se laisse glisser au sol, rampant de ses avant-bras vers la plume tout à coup si lointaine.

- « Je te déteste ... »

Sur un fin fond recoin d’une feuille égarée le Tout-Puissant peut découvrir la phrase émise par cette même demoiselle il y a bien des années déjà, lorsque le monde s’était déjà montré tellement injuste et que l’espoir avec quitté le cœur bien trop grand d’une si petite fille.


Citation :
~ … qui engendra la brebis galeuse du troupeau de moutons noirs. ~
Informations importantes :

L'enveloppe charnelle de M'alifay se réduit à la paraplégie dès que Shadukiam bénéficie de sa présence. Un seul et unique pas sur le sable fin et ses membres inférieures perdent toute notion de la réalité, son corps s'enfonce et même son bassin retrouve son état végétal.
Il n'existe aucun remède si ce n'est un séjour prolongé sur terre, planète aux vertus extraordinaires car permettant une liberté d'expression totale sans effet néfaste.

Entretenant une relation proche de l'obsession avec la vitesse, mademoiselle aime conduire les véhicules spécialement conçus pour faire ressentir cette impression de total abandon à ses plus fervents admirateurs.

Lien éventuel avec un autre personnage déjà présent :

Zirbal, ce gnome qu'elle porte malgré elle quelque part, dirons-nous, à proximité du cœur.

Désirez-vous un binôme ?

Je suis ouverte à toute proposition.

Nom de votre avatar :

Vanessa Marcil

Avez-vous envoyé les mots de passe à Mnesis ?

En douteriez-vous?

Comment avez-vous connu le forum ?

Un certain Théobald m'en a touché quelques mots ...

(Ps: l'histoire en elle-même suivra dans le courant de la semaine à venir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: M'alifay Durango   Ven 8 Fév - 23:40

Histoire:

~ L'an 27 ~

J'entamais à peine mon 9ème siècle de vie lorsque ma vision de ce monde injuste s'écroula afin de laisser place à un espoir que j'avais cru damné depuis ma naissance.

Par un heureux hasard, une mission des plus indignes se matérialisa de notre coté du portail. Une action qui répugna les miens (...) à tel point que seul une famille rejetée par la société se vit élire potentiel bouc émissaire. Nos parents n'y virent qu du feu, persuadés (tous deux) que cette mission une fois accomplie ferait disparaître le surnom d’ovidé noirâtre que père avait réussi à se ficeler.

Afin de leur laisser savourer les bienséances de l'ignorance j'accepta de ne point leur dévoiler la cruelle réalité qu'était notre quotidien à condition, bien sûr, de partager l'aventure.
Qu'avais-je à perdre après tout si ce n'est l'usage d'un nouveau membre?


~ L'an 28 ~

En l'espace d'un clin d’œil à peine douloureux, ce désert rouge que j'avais appris à mépriser s'évapora comme par magie me plongeant ainsi dans un monde aux couleurs multiples, aux odeurs vaporeuses et aux bruissements inconnus.

Un lieu au nom imprononçable, mais qu'importait? Autour de nous se matérialisèrent tentes, marchandises, sable blanc (!) et d'étranges créatures poilues pourvues d'une bosse (parfois même deux) sur le dos ainsi que des lèvres fissurées.

Eblouie par ce nouvel environnement je heurta un jeune homme, un soupçon de barbe recouvrant le sourire qu'il m'accorda pourtant.
Un inconnu qui changea ma vie et me prenant dans ses bras et me rendant ainsi cette sensation que je n'avais encore jamais sentie jusqu'à présent.
L'adrénaline s'éprit de mon corps et tandis que mère, père et cet abruti de Zirbal approchèrent des cris d'admiration de la foule, j'accourais dans tous les sens exhibant un large sourire de pur bonheur. Tombant par-ci par-là le temps de trouver le manuel de l'équilibre j'observa au loin comment cet homme se vit élever au rang de "Dieu", mais tout cela m'importa si peu. Je marchais, je courais, je galopais et les larmes coulèrent le long de mes petites joues tandis que le soleil unique se coucha et me plongea dans un rêve empli de ces étranges créatures au nom mythique.

Je crus mourir lorsque nous rentrâmes finalement et que mes membres inférieurs refusèrent toute coopération quelconque ...
Je maudis le ciel natal, je maudis mes parents obligés de rentrer pour des raisons logiques, je maudis ce frère qui avait failli mourir mais que l'on m'avait rendu sans la moindre égratignure et par-dessus je maudis cet homme au sourire d'ange qui m'avait inspiré l'espoir avant de me l'arracher de vive main.


~ L'an 1234 ~

Lorsque j'acquis la majorité je me permis une nouvelle virée vers ce monde aux milles couleurs.
Seule cette fois-ci, abandonnant Zirbal au désert rouge, espérant secrètement qu'un ver millénaire s'éprendrait de sa chair tacheté lors de mon absence.

Le monde terrien avait changé ... là où mon âge avait à peine doublé, une évolution de plus de mille ans avait ravagé la beauté de jadis afin de la remplacer par une nouvelle vision du monde.

Je ne pus malheureusement point atterrir au même endroit et découvrit les joies de la verdure, couleur omniprésente ici-bas et totalement absente là-haut.
D'autres créatures se présentèrent à moi. Un seigneur m'aborda, mon physique lui plaisant visiblement d'avantage qui je ne voulus lui concéder.
Il tenta de s'éprendre de ma personne ... c'est alors que tout changea une nouvelle fois ... je me mis à courir, courir comme si ma vie en dépendait (ce qui était, en quelque sorte, le cas) et le vent m'emporta dans sa course, le sol semblait m'expulser encore plus loin, je ne faisais plus qu'un avec le mouvement et en oublia même mon persécuteur qui resta planté là à dévisager la lointaine silhouette que j'étais devenue.

Je découvris mon don ... et avec lui naquit mon désir de ne plus jamais rentrer dans ce désert aride qui ne m'aimait guère. J'avais beau le rassurer que le sentiment était réciproque, cela ne me procura aucune satisfaction.


~ L'an 1560 ~


Plusieurs fois l'on m'accorda la traversée ... je riais aux éclats, m'entourant de toutes les nationalités, apprenant à une vitesse étonnante les coutumes, les envies, les rêves et les vis de chacun.
Chaque passage m'apporta de nouvelles expériences, faisant naître en moi de nouvelles envies, de nouveaux besoins.
Maudissant intérieurement également chaque retour à la réalité, celle où Zirbal marchait librement tandis que je rampais pour une vulgaire plume tombée un peu trop loin dans le sable chaud et hostile.


~ L'an 2000 ~

Une nouvelle ère ... celle de la vitesse et du carnage. Je me sens vivre! Je me sens libre!
Je veux rester ici dans cette ville lumière qui ne dort jamais, cette ville qui répond à mes attentes, cette ville qui vit à la même allure que moi!

Je me laisse séduire, et j'aime cela. J'ai rencontré un être aux dents pointus. J'ai assisté au meurtre d'un innocent. J'ai assisté au bain de sang qui s'ensuivit. ...
Et j'ai aimé ça ...

J'ai séduit une femme aux canines surdéveloppées. Je lui ai laissé découvrir mon corps et y planter ses crocs de velours. J'ai mis un terme à son extase en lui enfonçant de l'or liquide dans ce muscle qui ne battait plus dans son thorax depuis bien longtemps déjà. ...
Et j'ai aimé ça ...


~ L'an 2020 ~


Quelques années à peine se sont écroulées … je suis de retour … et j’ai bien envie de m’amuser …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre
Emploi/loisirs : Couper les cheveux en quatre.

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Faut voir.
MessageSujet: Re: M'alifay Durango   Ven 8 Fév - 23:41

Faaaaaaaaaaaaaaaay!!!

*se jette dans ses bras*

Et vazy en plus t'as vu y a un nouveau modèle de fiche avec des codes qui claquent!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: M'alifay Durango   Sam 9 Fév - 10:42

Ma Thelmaaaaaaaaaaaa hiii gnnniii chatpotté
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The Artist
Emploi/loisirs : Pianiste

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Ask.
MessageSujet: Re: M'alifay Durango   Sam 9 Fév - 16:12

    Fay Fay Fay ♥

    joie pleased
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?:
MessageSujet: Re: M'alifay Durango   Jeu 14 Fév - 17:21

Fay, viens faire des cochonneries avec moi dans une soirée de charité *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: M'alifay Durango   

Revenir en haut Aller en bas
 
M'alifay Durango
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: Présentations :: Fiches validées :: Djinns-