Ezra Williams




Partagez | 
 

 Ezra Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Ezra Williams    Mar 27 Sep - 23:49


id card



Ft. Rami Malek



    NOM :Williams

    PRÉNOMS :Ezra

    NATIONALITÉ :Américain, d'origine égyptienne

    ÂGE RÉEL :34 ans

    ÂGE PHYSIQUE :29 ans

    STATUT : Célibataire

    MÉTIER : Caissier chez Mc Donald

    ORIENTATION SEXUELLE : Pas difficile

    INFORMATIONS ? Le garçon a un pet au casque et croit très sérieusement que les extraterrestres viendront le chercher un jour, ce qu'il attend avec impatience.



    -- PHYSIQUE :
    Une chambre sombre et mal rangée dont on se demande franchement, en y entrant, lequel de nos 5 sens est le plus agressé. Sur ce qui fait office de lit, à savoir une trentaine de vieilles couvertures entassées, un cadavre. Ou du moins, quelque chose qui y ressemble très franchement et qui, diront les mauvaises langues, sent aussi tout comme. Ce que les mauvaises langues ne savent pas, c’est qu’elles ne sont pas loin de la vérité, et, à vrai dire, la peau sombre autrefois animée d’un éclat chaleureux se confond désormais avec les draps grisâtre dont la silhouette semble s’être fait une toge en dormant du sommeil du juste.
    Emergeant de part et d’autre de ce vêtement antique improvisé, quatre membres aux lignes abruptes étirés dans toutes les directions à la manière d’une grosse araignée écrasée, à l’image de son visage à moitié englouti dans le paquet de chips plein lui servant d’oreiller à défaut de pouvoir désormais efficacement le sustenter. Là non plus, les couleurs criardes du paquet ne parviennent à insuffler une quelconque chaleur à sa peau couleur de cendre ou aux lignes strictes de son visage dont chaque arête semble affutée pour éviter toute tentative de bitch slap. Une lèvre supérieure proéminente et de grands yeux cernés complètent ce visage endormi et franchement déformé par le sommeil ou tous les éléments semblent avoir été dessinés à une échelle différente puis balancés de manière relativement symétrique.

    D’aucuns disent que l’ensemble n’est pas si mal et que le hasard, qui avait indubitablement massacré sa coupe de cheveux sans aucun sens, avait cette fois plutôt bien fait les choses.


    -- CARACTÈRE :



    If you like Pina Coladas, and getting caught in the rain
    If you're not into yoga, if you have half a brain
    If you like making love at midnight, in the dunes of the cape
    I'm the love that you've looked for, write to me, and escape


    Des yeux d’un bleu d’autant plus clair que sa peau était sombre s’ouvrirent d’un seul coup, injectés d’un sang qui n’était pas le sien. Il avait su, dès les premières notes de synthé et de guitare typique des années 70 qu’il n’aimerait jamais cette chanson. Et cela avait eu l’occasion de se confirmer au bout de la 20ème fois, tout juste 20 jours après l’emménagement de sa toute nouvelle voisine.

    Curieuse coïncidence.

    Et curieuse sensation de brulure dans son estomac. Dégout ? Mépris ? Boule de rage ? Sans doute un peu de tout ça. Mais ne pas réussir à mettre le doigt sur ce qui prédominait le frustrait grandement. Sa fierté, pas plus que ses pieds durant les courses de haies péniblement exécutées au lycée, n’aimait pas les obstacles. Mais ce qu’il aimait encore moins, c’était prendre la peine de faire sonner son réveil en retard afin d’emmerder son psy attitré et de quand même se réveiller à l’heure à cause d’une connasse aux gouts moisis.

    Non, il n’aimait pas vraiment les gens. Et à vrai dire, eux non plus ne l’avaient jamais beaucoup aimé. Quant à savoir qui avait commencé le premier, sa paranoïa congénitale répondrait sans doute le deuxième. Fallait dire que ce n’était pas tout à fait faux. Déjà qu’une partie de la population avait encore du mal avec l’excès de mélanine, autant dire que la taille de ses canines n’avait en rien facilité à son intégration à la société déjà fortement compromise vu son âge.

    Pourtant il en restait quelque chose, du garçon sympathique et doux rêveur de son enfance. Le genre de type un peu –voir totalement- socialement inadapté qui ne trouvait rien de mieux qu’inviter une fille totalement inaccessible au bal de promo en lui offrant un caillou simplement parce qu’il était joli. Parfois, cet enthousiasme enfantin ressortait, la plupart du temps à la faveur d’une discussion liée à toute cette mythologie extraterrestre qui donnait du sens à sa vie.

    A cette pensée, il tourna un regard las vers le seul coin de son appartement parfaitement rangé, là où il conservait presque amoureusement toutes les reliques made in Taïwan supposées l’aider à trouver sa place au sein du monde auprès de ceux qu’il idolâtrait.

    Un gémissement de frustration lui échappa pourtant. En attendant, il était bloqué ici. Parmi eux. Ceux qui ne comprenaient pas, qui ne voulaient pas comprendre qu’ils étaient des élus et les traitaient encore comme des parias. Alors, quitte à en avoir la réputation, autant la mériter pleinement.

    Et c’est ainsi qu’une souris morte, laquelle lui avait servi de petit déjeuner, trouva le chemin de l’appartement de sa voisine, discrètement glissée sous la porte alors qu’il filait à son rendez vous.




once upon a time


    -- HISTOIRE :



    « Elle c’est maman. C’est la meilleure maman du monde. Enfin je crois, parce que parfois, papa dit que maman est nulle, et papa a toujours raison. En tout cas, maman c’est la princesse de papa. Et comme les princesses dans les contes, parfois, elle est enfermée dans sa chambre et crie pour qu’on la délivre. Une fois, j’ai vu maman nue dans la salle de bain, elle avait une grosse cicatrice sur l’épaule. Elle m’a dit que c’était le signe de reconnaissance super secret de l’école de sorciers à laquelle elle était allée et puis elle m’a fait promettre de le dire à personne. Les jours ont passé et maman a continué de me raconter des histoires qui me faisaient beaucoup rire.

    Et c’est comme ça que maman est morte. »


    Une grimace puis le froissement caractéristique d’un dossier renfermant cette petite note gribouillée d’une main d’enfant jeté négligemment sur une pile d’autres tout aussi délaissés. La pile des « Fucked up », astucieusement placée entre les « Retards » et les « Hopeless » dans un simulacre d’échelle de la déchéance, était indéniablement celle qui alimentait le plus ses longues discussions avec lui même. Qui voudrait bien écouter le fruit de nombreuses heures de désespérance passées en face de patients qui ne cessaient de rechuter ? No one, that’s who. Personne ne voulait entendre les complaintes d’un psy de seconde zone, et surtout pas son confrère qu’il payait pour le faire, histoire de tenir le coup. L’inutilité de ses propres séances était d’ailleurs telle qu’il avait finit par les considérer comme une sorte de simulation. Un exercice d’immersion pour mieux comprendre le sentiment de perte de temps cuisante que ses propres patients pouvaient expérimenter lors des trop rares séances qui leur étaient imposées par une quelconque décision de justice ou assistante sociale surmenée. Pour beaucoup, rien ne changeait, à part la photo dans leur dossier au fil des années.

    Y compris pour celui-ci. Encore un que la société préférerait ne considérer que comme un étron pour pouvoir simplement tirer la chasse.

    Du visage angélique et rêveur, il était passé à celui au regard vague dans le meilleur des cas, vide la plupart du temps, d’un homme à la mâchoire prononcée et aux éternels cernes creusés. Ses yeux clairs braqués sur la pendule de son office, il attendait, comme à son habitude, que la grande rejoigne la petite et qu’elle le libère de son calvaire hebdomadaire. C’est dire que les séances étaient beaucoup plus longues, depuis qu’il refusait de parler à la plèbe.

    -Je sais, je sais. Tu me pisserais même pas dessus si j’étais en feu. Mais on ne fait pas ça –que- pour que je puisse remplir mon frigo à la fin du mois. Je suis là pour t’aider. Mais pour ça, j’ai moi aussi besoin de ton aide.

    Seul un silence assourdissant lui répondit, comme à son habitude, et son dos endolori se reposa contre le dossier de son siège complètement moisi dans un soupir. D’un geste, il libéra le brun, dont la silhouette dégingandée s’ébranla aussitôt pour sortir dans un enchevêtrement de gestes maladroits après avoir déposé quelques billets enduits d’huile de friture. La joue paresseusement appuyée contre sa paume, il regarda l’éternel adulescent s’éloigner. Il n’y avait pas de hasard. Là où les histoires apaisantes de sa mère avaient créé un terreau fertile aux pires foutaises, des années passées avec un casque en papier alu sur la tête au sein d’une famille d’accueil ayant une passion toute particulière pour « Alien Theory » avaient fait le reste. Le gosse se prenait pour un élu. Rien que ça. Comme quoi tous ces buveurs de sang étaient la race privilégiée, descendante directe de petits bonshommes verts tout droit sortis du trou du cul de la galaxie pour leur apporter la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste. En d’autres termes, un ramassis de conneries fait sur mesure pour que les ratés dans son genre comblent le vide abyssal de leur existence en se rassurant sur l’éventualité d’une destinée extraordinaire. Avec un brin de lassitude pour cette âme perdue, son regard se posa une nouvelle fois sur la photo ornant le dossier alors que l’écho de ses pas s’éloignait.

    * *
    *

    Sûre d’elle, la silhouette se faufilait dans le dédale de rues sombres et interminables de Seattle pour rejoindre son petit enfer personnel. Le boudoir du diabète. L’antichambre du cholestérol. L’antre de la malbouffe. Le Victoria’s Secret de l’obésité morbide. Ou, plus communément appelé, Mc Donald.

    Se pressant entre deux fessiers proéminents, il enfila machinalement sa casquette, son tablier et son sourire de circonstance pour filer à la caisse numéro 3 tout en serrant les dents pour éviter toute régurgitation sur un client, laquelle serait du plus mauvais effet aux yeux de sa hiérarchie. Il fallait dire que la vue de ce troupeau au regard bovin venu se repaitre des échelons inférieurs de la chaine alimentaire lui retournait l’estomac, bien qu’il fut vide depuis bien des années désormais (en réalité seulement 5). Cependant, et bien parce que l’évidence de Leur place au sommet de celle-ci ne faisait pas encore l’unanimité, il faisait profil bas et remplissait docilement de Coca-Cola le gobelet d’un litre de Madame pour la 5ème fois. Déjà qu’il ne devait son emploi qu’à son statut vampirique et à la toute nouvelle politique de discrimination positive de l’enseigne au clown grotesque et que son arrogance n’avait pas fait naitre à son encontre que de bons sentiments de la part des cuiseurs de frites professionnels, nul doute qu’une quelconque attaque envers l’un de ces sacs de sang putride réduirait drastiquement la durée de son CDI.

    A cette pensée, sa langue glissa le long de ses dents, s’égratignant comme d’habitude sur les moignons de canines qui lui restaient après une rencontre des plus percutante avec le sol et une botte taille 46. Fallait dire que le jeune homme avait rarement des idées brillantes, et répondre à la moindre petite annonce d’accro au sang vampirique en manque pour leur vendre quelques décilitres du sien figurait incontestablement au palmarès de ses idées à chier. Un peu comme la fois ou, jeune, il avait pris un somnifère et un laxatif le même soir histoire de pas aller à l’école.

    Mais rien n’était trop beau pour eux. Eux qui étaient à l’origine de toute chose sur Terre, eux qui avaient bâti les pyramides et dont l’existence n’avait plus faire l’ombre d’un doute dès qu’il entendit le nom de Roswell. Une révélation d’une telle force et d’une telle intensité qu’il n’aurait pas été plus transporté si Moïse avait séparé la Mer Rouge sous ses yeux en lui taillant la bavette. Et puis, sa créatrice ne cessait de dire qu’ils allaient surement bientôt lui faire signe, lui qui était si spécial. Du coup, ce serait vraiment trop con de louper un quelconque signe ou message faute d’avoir pu acheter un énième gadget vendu à prix d’or sur des sites ou l’HTTPS était aussi rare que la vraie viande dans les burgers qu’il vendait à la pelle –contrairement aux retraits suspects qui suivaient chacune de ses transactions-.

    De toute manière, qui avait besoin de crocs fonctionnels quand deux coups de tournevis et une paille faisaient l’affaire ?


    -- LIEN ÉVENTUEL AVEC UN PERSONNAGE DÉJÀ PRÉSENT?
Jasper Iorus (djinn attitré) / Nom indéterminé (créatrice)


paperasse


    Cherchez vous un djinn officiel pour surveiller votre personnage ? J'en ai déjà un

    A quel administrateur avez vous envoyé les mots de passe ? Agape !

    Comment avez-vous connu le forum ?Jasper


Dernière édition par Ezra Williams le Jeu 29 Sep - 23:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Emploi/loisirs : Rentier / Escrime

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: A discuter !
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Mer 28 Sep - 12:17

Diantre, un vampire sans crocs... notre pauvre race souillée par les odeurs de frites, c'est tragique doh

*Théo traumatisé*

Hohoho Bienvenue ! ♥
Mais que j'adore ta fiche ! Superbement écrite avec un perso très original, ça donne envie de suivre ses aventures ! En plus Rami Malek quoi *_*

Ce serait cool si tu pouvais remplir le physique et le caractère, ça permet d'avoir une idée de ton perso en quelques lignes (tu peux le mettre en spoiler si tu préfères que les lecteurs le découvrent dans ton histoire) ^^

A part ça, je dois te signaler qu'on a déjà une humaine qui s'appelle Ezra (elle porte un prénom d'homme donc ^^) J'en ai parlé avec elle et de son coté ça ne la dérange pas donc à toi de voir si tu préfères prendre un autre prénom pour ton vampirou !

Hâte de pouvoir te valider ! ♥


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Mer 28 Sep - 13:10

Ouèlcome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Ask me !
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Mer 28 Sep - 15:42

Han mais cette fiiiche ! hellyes

Franchement j'adore, tout est très bien amené, ça se dévore tout seul (à la paille, donc), et en fait... limite ça me laisse sur ma faim. choupi
Est-ce que tu pourrais nous en dire un tout petit peu plus sur sa transformation et comment il a rencontré sa créatrice ? À moins que tu n'aies l'intention de réserver ça pour le RP.

Deuxième chose : pour ses crocs, il aurait théoriquement la possibilité de les voir repousser :

Citation :
En cas d'amputation, il est possible pour un vampire de faire repousser un membre, mais cela demande un rituel complexe : le vampire doit être enterré dans la terre de ses origines et sombrer dans un état de torpeur dont la durée varie en fonction de la gravité de l'amputation (de quelques semaines à plusieurs années). Il doit également avoir ingéré une quantité importante du sang de son Créateur ou d'un(e) frère ou sœur de sang (autre infant du même Sire).

Mais je suppose que vu la situation d'Ezra... Il n'est tout simplement pas au courant ! :mrgreen:
Je le précise juste au cas où tu l'envisagerais à un moment dans l'évolution de ton perso.

Anyway, j'ai super hâte de voir ce que tout ça va donner en RP, Ezra est très intrigant !
(Et aussi, je veux un lien. chatpotté )

Tiens-nous au jus pour ta décision sur le prénom, et les quelques détails qu'on t'a mentionné !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Mer 28 Sep - 16:41

Bienvenue sans Crocs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Mer 28 Sep - 17:25

Hanhanhannnnn et moi qui avais peur d'avoir fait un truc à chier ** YOU ALL MADE MY DAY GUYS.

Théo > pas de souci, je rajouterais tout ça demain ! -quant au nom je vais chercher pour voir si un autre me plait mais bon si ça gêne pas la demoiselle .... (gnnn j'avais pas pensé à regarder les prénoms pris par les femmes)

Agape > alors XD ma créatrice étant sensée débarquer sous peu, j'ai préféré passer ça sous silence pour la laisser expliquer cette création pour le moins cocasse (a) et du coup tu as bien déduit qu'il avait franchement aucune idée de cette possibilité de faire repousser ses crocs que j'avais bien notée !

Merci merci encore et je suis pouuuuur les liens **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Ask me !
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Mer 28 Sep - 17:47

Alright pour la créatrice, dans ce cas c'est tout bon en ce qui me concerne ! cheers


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Emploi/loisirs : Gérant de casino / Mercenaire

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Why not.
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Mer 28 Sep - 18:07

Cool, tu nous diras ça demain alors ! La curiosité me démange pour l'histoire de la créatrice, hâte de lire ça !
(ici le dc de Théo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Jeu 29 Sep - 23:33

Comme promis, j'ai rajouté ce qui manquait choupi En espérant que ça vous plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Ask me !
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Ven 30 Sep - 15:49

C'est parfait pour moi ! Encore une fois, très jolie fiche pour un personnage qui donne envie d'être connu. Je te valide de ce pas. chatpotté






BIENVENUE !

Rejoins-nous dans le flood ! Tu peux te présenter en mode IRL Ici, si tu en as envie mais ce n'est pas une obligation bien-sûr ! Et on t'invite aussi à t'inscrire dans le groupe facebook du forum où nous pourrons te donner des nouvelles de Blackout.

Si tu cherches des liens particuliers pour ton perso, les demandes se font par ici. Tu peux répondre aux demandes de sujets de nos membres en cours mais rien ne t'empêche de poster la tienne ! La liste de tes sujets ainsi que la descriptions de tes liens se fera ici et si tu en as envie, tu peux également tenir le journal de ton perso . study

Si ton perso est un vampire, tu peux venir nous dire s'il est révélé ou pas dans ce topic. Si jamais ton perso a vécu un évènement médiatisé ou bien si lui même est devenu célèbre pour une raison ou une autre, tu peux le signaler . Et si tu souhaites que nous ajoutions un lieu dans le forum (attention, il faut que ce soit justifié) tu peux nous en faire la demande.

Pour info, la démographie de Bo se trouve ici et tu y trouveras également l'âge des vampires du forum ! Like a Star @ heaven

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à envoyer un MP aux admin ou bien à la poser dans les annonces !


Liens vers des dictionnaires:

Dictionnaire des synonymes

Lexilogos

Bon patron

Le Conjugueur



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Emploi/loisirs : Gardien de l'opéra (anciennement barman au croquant)

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Oui
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Ven 30 Sep - 16:34

Il est génial ton perso, j'aime beaucoup !

Bienvenue ! woopwoop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Ven 30 Sep - 17:19

chatpotté Merci pour la validation et tous ces compliments !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Emploi/loisirs : Gérant de casino / Mercenaire

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Why not.
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Ven 30 Sep - 20:12

Les descriptions que tu as ajoutées sont trop bien écrites, ça se dévore ! ♥

Bienvenue officiellement ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ezra Williams    Aujourd'hui à 3:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Ezra Williams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: Présentations :: Vampires-