Les vampires




Partagez | 
 

 Les vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mnesis
avatar
MessageSujet: Les vampires   Mar 1 Sep - 19:11



Les vampires



Qu'est ce qu'un vampire ?


Il s’agit d’un être humain mort qui possède des dons surnaturels lui permettant de conserver pour l’éternité l’aspect d’un vivant. Il se nourrit exclusivement de sang de créatures vivantes (animal ou humain) et tombe dans un état de torpeur en cas de manque prolongé. Les vampires sont immortels et conservent l’aspect qu’ils avaient au moment de leur mort, ils ne vieillissent donc pas mais sont également stériles. À mesure que les vampires prennent de l'âge, ils deviennent plus puissants.




Comment devient-on vampire ?

Pour transmettre son don, un vampire – âgé d'au moins un siècle – doit vider entièrement de son sang un humain et lui faire boire le sien en grande quantité. A savoir que la transformation est extrêmement douloureuse puisque le corps "meurt". Ce phénomène s’appelle l’étreinte, le vampire devient alors le sire de celui qu'il a mordu et l’éduque à son nouveau statut. Le nouveau vampire est donc l’infant de celui qui l’a transformé et lui doit respect et obéissance. Traditionnellement, durant les premiers mois de sa nouvelle vie, Sire et Infant passent le plus clair de leur temps ensemble, à renforcer le lien qui les unit : des échanges de sang réguliers sont pratiqués, et le Sire éduquera son Infant afin qu'il apprenne à contrôler ses pulsions et puisse s'intégrer dans la société. Toujours selon les traditions, lorsque le Sire juge que son Infant est prêt (période pouvant varier de quelques mois à quelques années), il le présente à sa communauté au cours d'une cérémonie qui marquera son entrée dans la société vampirique.

Remarque : s’il est possible de transformer un enfant en vampire, cette action est perçue comme un crime et le sire fautif sera mal vu de ses congénères.



A quoi ressemble un vampire ?

De manière générale, il ressemble à un humain normal mais lorsque la nuit apparaît et que s‘ouvre son appétit, son visage semble beaucoup plus pâle et ses pupilles se dilatent. Celles-ci luisent légèrement, à la manière des félins dans l’obscurité. Le vampire possède également des canines sur-développées et rétractables autant la nuit que le jour.



Les points faibles

- Il leur est possible de supporter la lumière du soleil mais celle-ci leur est douloureuse et peut même leur être fatale en cas d’exposition prolongée ou trop intense.
- Les vampires ont développé une allergie à l’or qui leur procure d’intenses brûlures.
- Leur peau très fragile est facilement inflammable, aussi craignent-ils le feu.
- Un vampire meurt si sa tête est séparée de son corps ou si ses cervicales sont brisées. Si le vampire est très âgé, sa dépouille est aussitôt réduite en poussière, si il est très jeune, on trouvera un cadavre frais. Entre les deux s'étend tout le spectre de la décomposition organique.
- Si un vampire boit du sang d’une créature morte, il s’affaiblit fortement.
- L'ingestion de nourriture solide leur est désagréable et n'a qu'un gout de cendre, si cela leur arrive ils vont la vomir. Cependant il leur est possible d'apprécier les boissons autres que le sang.
- Un pieu enfoncé dans le cœur les paralyse, si le corps est détruit, le vampire meurt.
- En cas d'amputation, il est possible pour un vampire de faire repousser un membre, mais cela demande un rituel complexe : le vampire doit être enterré dans la terre de ses origines et sombrer dans un état de torpeur dont la durée varie en fonction de la gravité de l'amputation (de quelques semaines à plusieurs années). Il doit également avoir ingéré une quantité importante du sang de son Créateur ou d'un(e) frère ou sœur de sang (autre infant du même Sire).



Leurs capacités

- Les vampires possèdent un magnétisme naturel qui leur permet de charmer et même d’hypnotiser leurs proies. (sauf les djinns) Les vampires peuvent donc faire oublier des choses, manipuler les humeurs, inciter à un comportement quelconque.
Pour l'hypnose, ils ont besoin d'un contact visuel, on ne peut pas hypnotiser quelqu'un par téléphone par exemple ou quelqu'un qui détourne le regard.
En ce qui concerne  les vampires plus jeunes, c'est plus difficile à réaliser contre eux car il est possible pour la victime immortelle de résister un peu à son aîné et cela ne reste qu'une sorte "d'influence passagère" à la différence du contrôle que les vampires exercent sur les humains. En fonction de leur volonté, il y a donc moyen de résister.
A noter que même sur un humain, l'hypnose s'estompe dans la demie heure au maximum.
- Ils sont capables de lire dans les pensées des humains et des vampires plus jeunes qu’eux mais pas dans celles des djinns.
- Ils possèdent une capacité de régénération des tissus, ainsi leurs plaies se ressoudent au bout de quelques minutes quel que soit leur gravité. (Ils auront cependant besoin de boire du sang pour se régénérer si la blessure est trop profonde. D‘autre part, les plaies dues à l‘or se ressoudent beaucoup plus difficilement)
- Le sang de vampire possède des vertus aphrodisiaques, curatives et hallucinogènes pour tout être humain (ou vampire plus jeune) le buvant. De plus, un humain qui boit le sang d'un vampire créé ainsi une sorte de connexion avec lui: s'il le désire, le vampire sera capable de retrouver le mortel où qu'il soit et à n'importe quel moment jusqu'à sa mort, tandis que l'humain éprouvera une attirance particulière pour ce vampire. Cette attraction s'estompera en quelques semaines, à mesure que l'organisme de l'humain aura assimilé ce sang.
- Leurs sens, leur force physique et leur célérité sont supérieurs à celles des humains et des djinns.
- L'intensité de ces pouvoirs est proportionnelle à l'âge du vampire.




Relations avec les autres races

Avec les Djinns :Les vampires craignent les représailles des Djinns et n'acceptent pas leur contrôle, ils leur vouent une grande haine. Les unions entre Djinns et vampires sont très mal perçues par les représentants de chaque race.
Avec les humains : la plupart des vampires considèrent les humains comme des simples proies et se sentent supérieurs à eux. Ils en font au mieux leurs esclaves et profitent de l’admiration que les mortels éprouvent pour eux pour asseoir leur pouvoir. Toutefois, il peut arriver que des relations amoureuses existent entre eux.
Entre vampires: depuis la petite révolution de Théobald, les vampires sont scindés en deux groupes. Les fidèles du vampires, dont le nombre augmente sans cesse, et qui sont sorti de l'anonymat. Parmi ceux-ci, on trouve différentes motivations: les assoiffés de pouvoir, de sang ou de popularités et ceux, beaucoup plus rares, qui souhaitent réellement s'intégrer aux humains et vivre en paix avec eux. De l'autre côté se trouvent tous les autres vampires qui rejettent les idées de Théobald et souhaitent à tout prix rester dans l'ombre. Afin de tenter d'apaiser les tensions entre les vampires, Théobald a affirmé aux humains que tous les vampires s'étaient révélés. Ainsi, les immortels fidèles aux anciennes valeurs seraient protégés. Malgré cela, le désaccord entre les deux groupes reste fort, et la venue d'une crise majeure n'est pas à écarter.
La société vampirique traditionnelle obéit de plus à toutes sortes de règles et coutumes très codifiées. Nous avons déjà mentionné la cérémonie d'intronisation d'un jeune vampire, mais il existe également d'autres évènements pour de nombreuses occasions. Ainsi, le centenaire d'un vampire est généralement célébré en grande pompe.



Culture et Societé

Si les vampires sont souvent des êtres solitaires et non organisés en communauté, il existe cependant des clans, notamment celui des Traditionalistes
Ces derniers respectent quelques règles très anciennes qui ont valeur de loi pour tous les immortels.
La première est le tabou de l'enfant vampire que nous avons vu plus haut.
La seconde est le tabou du sang partagé: il est très mal vu (et considéré comme répugnant) pour un vampire de boire le sang de l'un de ses congénères, hors du lien Sire-Infant. Cet interdit se rapproche un peu de celui du cannibalisme pour les humains, à cela près qu'il possède toujours un attrait morbide pour les vampires. En réalité, cet acte n'est peut-être pas si rare, surtout entre amants, mais personne n'en parle et tout le monde le réprouve ouvertement.
La troisième est le respect du secret de leur existence, bafoué par Théobald et les siens.
La dernière mais non la moindre, est le respect des ainés et surtout envers le créateur (le sire) qui lui même s'engage à instruire et protéger les infants qu'il se créera et de veiller sur eux au moins durant le premier siècle de leur non-vie.

Les vampires Traditionnalistes ont des lois et un Tribunal vampirique chargé de les faire respecter. Trois magistrats vampires y siègent. Ils se réunissent pour élaborer les lois des vampires et les adapter à l'évolution du temps moderne. Ils nomment les dix juges qui eux même ont chacun une équipe de shérifs pour surveiller chaque zone du monde.

***

Concrètement, que se passe-t-il lorsqu'un vampire boit le sang de l'un de ses congénères? Si les deux vampires sont d'âge égal, ou que le vampire qui boit est plus âgé que celui qui est bu, l'effet du sang se limite à une sorte d'ivresse. En revanche, si le vampire qui boit est plus jeune que celui qui est bu, alors à l'ivresse s'ajoutera une certaine docilité: le vampire inférieur sera beaucoup plus malléable et soumis aux volontés de son supérieur. Cependant, ce dernier effet s'estompe au bout de quelques jours.
Dans le cas d'une relation Sire-Infant, tant que les échanges de sang sont pratiqués entre un jeune Infant et son Créateur, celui-ci sera également soumis à sa volonté et ressentira l'ivresse et l'attirance du sang. Les effets s'estomperont au bout de quelques semaines après l'arrêt des échanges, mais un lien particulier perdurera. Ainsi, le Sire peut donner un ordre direct à son Infant en y imposant sa volonté, et ce dernier ne pourra alors y résister et sera contraint d'obéir. Cela ne veut pas dire que l'Infant est soumis en tout temps à son Créateur, mais bien uniquement dans le cadre de ces ordres particuliers. Cette pratique est différente de l'hypnose, l'Infant aura parfaitement conscience de ce qui se produit.

Et que se passe-t-il si un djinn boit du sang de vampire? Strictement rien, cela n'aura aucun effet sur le djinn.

Et enfin, qu'arriverait-il à un vampire qui aurait l'idée de goûter un djinn? Ce serait pour lui l'expérience la plus délicieuse et la plus enivrante qui soit... Seulement, très rares sont les vampires qui ont eu l'occasion de goûter à ce nectar et d'être encore en vie pour le raconter, car les djinns sont des proies beaucoup plus récalcitrantes que les humains. Ainsi, la très grande majorité des vampires ignore tout de cela, car il ne leur viendrait pas à l'idée de goûter à ces créatures qu'ils méprisent. Des légendes circulent parmi les vampires concernant un sang si pur qu'il serait un enchantement pour quiconque le boirait, mais la plupart des immortels ne prête aucune attention à ces mythes d'un autre temps...



Never-utopia

Revenir en haut Aller en bas
http://black-out.forumactif.org
 
Les vampires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Background :: Contexte et groupes-