Alex SOLEN




Partagez | 
 

 Alex SOLEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Alex SOLEN   Ven 10 Juil - 14:30


id card



Ft. Travis Fimmel



    NOM : SOLEN

    PRÉNOMS : ALEXANDRE dit Alex pour les intimes

    NATIONALITÉ : Française

    ÂGE RÉEL : 331 ans

    ÂGE PHYSIQUE : 29 ans

    STATUT : Célibataire

    MÉTIER : Rentier

    ORIENTATION SEXUELLE : Incertaine

    INFORMATIONS ?



    -- CARACTÈRE :
    Ce qui me caractérise c’est mon insouciance, le peu de cas que je fais des évènements et des gens.
    Ma nature me convie à être encore là lorsque les humains que je côtoie ne sont redevenus que poussière, aussi pourquoi s’attacher ? Ce sont des éphémères qui vivent mal alors que moi je profite de chaque instant. C’est contradictoire n’est-ce pas ? Pauvres hères qui ne prennent conscience de la courte durée de leur existence que lorsque la mort vient réclamer son dû.
    Tranquillement, je passe à travers les siècles telle une ombre qui observe, parfois j’interviens, parfois je laisse faire, au gré de mes humeurs.
    Oh bien sûr, il m’arrive fréquemment d’arranger la vérité, mais qui ne le fait pas ? Tous les êtres sont menteurs, pour protéger, pour se protéger, par habitude… moi je mens pour défendre mes intérêts et me distraire. J’aime m’amuser et la seule chose qui me tuerait avec certitude c’est l’ennui.
    Je ne suis pas cruel. Enfin, tout dépends du point de vue. Il m’arrive de briser des cœurs sans ménagement. Je fais ce qui doit être fait dans mon intérêt. Egoïste ? j’ai prouvé plusieurs fois que je ne l’étais pas, néanmoins il est évident que ma survie et mon bien être sont mes priorités.

    -- PHYSIQUE :

Grand pour mon époque, plus d’un mètre quatre-vingt, fort, bien bâti, je pourrai rappeler un humain venu des pays Nordiques alors que je suis né dans le port de Saint Malo. En France.
Mes yeux bleus semblent percer votre âme, n’ayez crainte, si je perce quelque chose ce sera votre cou de mes crocs, ou votre cœur de mon charme.
Souvent vêtu avec soin, il m’arrive de me déguiser pour me glisser dans la masse ou obtenir ce que je souhaite. J’aime jouer, me faire passer pour ce ou qui je ne suis pas et ensuite me révéler comme au Théâtre pour voir les visages ahuris de surprise et les regards incrédules.
Blonds, les cheveux longs, j’aime aussi jouer les mauvais garçons pour attirer les ingénues qui souhaitent s’encanailler. Souvent avec des conséquences qu’elles n’avaient pas forcément prévues.
Bah, cela fait partie de l’apprentissage de la vie.
Dans le creux de mon dos j’ai un tatouage qui représente une hirondelle en plein vol, souvenir de ma courte vie humaine qui fut malgré tout bien remplie.


once upon a time


    -- HISTOIRE :

    Je suis né dans le port de Saint Malo, face aux remparts. Quand je dis face aux remparts, c’est bien face aux remparts.
    Ma mère a accouché sur un bateau qui était en quarantaine. Par sécurité. Tout s’est bien passé, personne n’était vraiment malade hormis quelques poivrots selon ce qu'elle m’a raconté.
    Mon enfance a été celle d’un gamin des rues, la débrouille, le vol, les mensonges, ma génitrice faisait ce qu’elle pouvait. Mais elle était faible. Elle avait besoin de se sentir aimée, par un homme. Elle tombait donc régulièrement sous la coupe de profiteurs qui ne pensaient qu’à coucher avec elle. Ensuite elle se retrouvait seule, en larmes, et je la consolais.
    L’un d’entre eux a cherché à la prostituer, elle a refusé, ils sont battus et il l’a tué. D’un coup de poing sur la tempe.
    J’ai attendu qu’il dorme, il faisait deux fois ma taille, et je lui ai tranché la gorge. Ce fut mon premier meurtre. J’avais 14 ans.
    Impossible ensuite de rester en ville. Les malfrats ont des yeux partout et je n’avais aucun soutien.
    J’ai mis les voiles. Dans un tonneau pour le nouveau monde. Sur un bateau de Français de marchands qui s’est fait capturé par celui qui devait devenir pour moi comme ce qui pouvait s’approcher le plus d’un père.
    Sur le navire de Bartholomew Roberts dit Le Baronnet Noir j’ai tout appris de la vie de pirates. C’était un homme dur, qui ne faisait confiance à personne. Je l’ai entendu dire une nuit où il avait particulièrement titillé sa compagne ambrée, je veux parler du Rhum bien sûr, que je lui rappelai son jeune âge.
    Nous avons écumés les Caraïbes, la Martinique, les Côtes Africaines, changeant de bateaux au rythme de nos péripéties.
    Je suis resté plus de dix ans avec lui. Ce sont des dizaines de navires qui ont étés soumis à sa botte. Il était riche, nous étions riches, plus riches que nous n’aurions pu dépenser en une vie
    Et il y’a eu Lui. Cet homme en noir que je ne voyais que la nuit.
    En 1722, au Cap Lopez, au Gabon, alors que nous mouillions et que j’étais de relâche, dans une taverne il a croisé mon chemin.
    Sans rien comprendre, je me suis senti en confiance et prêt à faire n’importe quoi pour lui.
    Il m’a demandé de trahir mon Capitaine, celui que je considérai presque comme mon père. Et je l’ai fait.
    Maintenant, je sais que je ne pouvais faire autrement, que ma volonté ne m’appartenait pas.
    J’ai fait en sorte que tout l’équipage soit fin saoûl et je suis monté à bord d’un bâtiment de guerre britannique, l’Hirondelle, pour guider le capitaine et lui donner tous les renseignements nécessaires à cette odieuse trahison.
    L’homme en noir m’avait promis vie éternelle, richesse et protection.
    Il m’a abandonné et laissé avec juste mes remords.
    Pour toute récompense, j’ai été jeté aux fers mais je n’ai fait que deux ans en prison, ayant réussi à m’évader avec un compère de misère.
    Régulièrement, la nuit, les reproches du Baronnet noir venaient hanter mes rêves aussi en mémoire de cette nuit sordide je me suis fait tatouer dans le creux du dos une Hirondelle.
    J’ai trainé en divers ports sans jamais trouver d’attaches, ni la confiance nécessaire afin de créer des liens, des amitiés, traître, ayant été trahis, je n’attendais plus rien de personne ni de la vie
    Et je l’ai revu. Une nuit.
    Lui. L’homme en noir. Il n’avait pas changé, moi si. Je n’étais plus que l’ombre de moi-même, hirsute, sale et en guenilles mais j’avais en moi une rage, une fureur immense.
    Sans réfléchir je lui ai sauté dessus, ma lame en main, il m’a immobilisé du pouce et de l’index. Avec une force incroyable. Puis il a plongé son regard dans le mien, et il a souri.
    La suite, je me suis réveillé dans une demeure de luxe, attaché. Le soleil filtrait à travers les volets, j’étais seul, j’avais soif, faim. Personne n’est venu jusqu’à ce que la nuit soit tombée et qu’il réapparaisse.
    Notre premier échange de paroles l’a beaucoup amusé, j’ai déversé sur lui toute ma colère, ma hargne et il s’est contenté de sourire en écoutant. Puis il s’est mis à parler et j’ai ouvert les yeux. Le marché qu’il proposait était impossible à refuser.

    Longtemps, pour des humains, nous avons vécus ensemble, comme deux frères ou un père et son fils. Dans ma vie d’Immortel cela n’a été que le temps de quelques battements de cils.
    Il s’amusait de ma fraîcheur et de mon innocence disait-il, je l’admirai de sa joie de vivre et de ses connaissances.
    Je n'arrivais pas à lui en vouloir pour le Baronnet Noir.

    Au début du 19ème siècle nous nous sommes séparés, chacun ayant besoin de vivre un peu son destin. J’avais appris ce qu’il m’était nécessaire de ma nouvelle condition de vampire et j’avais soif de découverte, encore et toujours.

    Arpentant les hautes sphères, j’ai profité du luxe et des meilleures choses que le monde humain a à offrir. Tant de beautés et de réjouissances, j’aime profiter de chaque instant.

    J’ai traversé les guerres sans être réellement concerné, cueillant une fleur de vie, de ci, de là, en fonction de mes besoins et m’écartant des lieux de misère. Pendant que les hommes se battaient à coups de gaz moutarde et de bombes atomiques, j’étais dans les îles des Caraïbes à profiter du bon temps.
    Je n’aime pas les conflits.

    Malgré ma nonchalance et mon amour immodéré du plaisir, il m’arrive de temps en temps d’avoir des coups de déprime et en 1994, cela m’a conduit à infanter Elijah.
    Il n’est pas mon seul infant, mais il est le seul que j’ai transformé alors que je n’étais pas moi-même.
    A force de consommer des drogues et diverses substances pour dépasser mes limites, j’étais tombé dans une spirale de mélancolie et d’atonie. Oh, je ne parle pas de la mélancolie des romans à deux sous mais bien de celle qui vous laisse au 36ème dessous. Je me traînais, je faisais n’importe quoi. Je fréquentai les humains au sein de groupes de rock et j’avais toute une petite cour de groupies hommes et femmes qui m’idolâtraient, m’apportant ainsi une source de nourriture sans que je n’ai le moindre effort à faire.
    J’étais carrément à côté de la plaque. Je jouai de la guitare comme un dieu et mon style grunge faisait des ravages.
    Une soirée où j’avais testé de nouvelles drogues, je l’ai vu lui. Elijah. Il avait 20 ans. Parmi la dizaine de groupies qui étaient venus dans le studio d’enregistrement qui était en fait un grand hangar aménagé.
    Les autres étaient déjà tous partis dans les limbes éthériques et il était le seul qui était éveillé.
    Elijah était presque aussi stone que moi et il me donnait l’impression d’un gosse perdu qui n’aurait jamais du être là.
    J’ai repris une dose et lui aussi, c’était presque limite une roulette russe à cette poudre argentée.
    Ce n’était pas de la coke c’était autre chose, je sais même plus quoi et on a continué, un rail, puis un autre, et on riait à en avoir mal aux côtes.
    Et il a commencé à convulser. Moi je jouais. Je ne réalisai pas. Il n’y avait plus de limite humain/vampire. Et soudain un éclair de conscience. Le gosse allait crever.
    Dans un état seconde je l’ai transformé juste pour ne pas qu’il meure.
    Je me suis senti coupable. Je ne sais pas. Il avait un truc plus que les autres.

    Dire que je me suis occupé de lui serait mentir, il me renvoyait en pleine face ma culpabilité. Je l’ai haï, je l’ai aimé, mes sentiments étaient exacerbés par les shoots que je m’enfilai. Je lui ai appris ce qu’il devait savoir pour survivre et j’ai fui. Sans un mot.

    J’ai erré un peu, beaucoup, je me suis mis au vert et sans dealer le sevrage a été douloureux mais il s’est fait.

    Lorsque la révélation de notre existence s’est faite, j’étais en Suisse, dans un chalet tout confort avec jacuzzi, piscine privée chauffée et sauna. En bonne compagnie. Autant dire que pour le coup ça ne m’a pas vraiment affecté. Pourtant ça a ouvert un champ de possibilité énorme et du coup une façon de vivre différente. Plus légère. Moins de choses à cacher, moins de mensonges. Quoi que… Tellement habitué, mentir est pour moi une seconde nature.

    Il faut croire que j’ai mûri, car dans un bar du New Jersey, je suis tombé sur un flash info à la télé qui montrait Elijah dans un piteux état. Ensanglanté, l’air hagard, il était parmi les blessés du Space Needle. Ca m’a foutu comme un coup de poing à l’estomac et j’ai payé ma conso avant de prendre ma moto et de filer direct. Bien sûr 3800 km ne se font pas en une nuit, sauf si on parvient à toper un jet privé dans lequel on peut la faire monter. L’argent achète tout et je ne me prive pas d’en profiter.
    J’ai donc décidé de revenir à Seattle et de reprendre contact avec lui pour l’aider si possible à surmonter la mauvaise passe qu’il traverse. Après, il me jetera, ou pas. Dans le premier cas je m’effacerai car j’aurai bien mérité sa haine, mais quelque chose me dit qu’il n’en fera rien. Appelez-ça l’instinct paternel. Je plaisante bien sûr…


    -- LIEN ÉVENTUEL AVEC UN PERSONNAGE DÉJÀ PRÉSENT?
Elijah : Mon Infant, un lien très fort, presque amoureux mais platonique.

paperasse


    Cherchez vous un djinn officiel pour surveiller votre personnage ? Pas spécialement mais j’aime les surprises

    A quel administrateur avez vous envoyé les mots de passe ? Théobald

    Comment avez-vous connu le forum ? Par le bruit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre
Emploi/loisirs : Gardien de l'opéra (anciennement barman au croquant)

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Oui
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   Ven 10 Juil - 14:44

Je viens confirmer notre lien, bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   Ven 10 Juil - 15:15


Merci à toi. Fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi/loisirs : Rentier / Escrime

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: A discuter !
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   Ven 10 Juil - 15:32

Bonjour !
Un très beau personnage dont j'ai apprécié l'histoire très crédible, bien écrite et impeccablement résumée. Tout y est. J'ai hâte de te lire en rp !






BIENVENUE !

Viens jouer avec nous dans le flood ! Tu peux te présenter en mode IRL Ici, si tu en as envie mais ce n'est pas une obligation bien-sûr ! On t'offre également nos adresses skype si tu as envie de discuter en dehors du fo. Et on t'invite aussi à t'inscrire dans le groupe facebook du forum où nous pourrons te donner des nouvelles de Blackout.

Si tu cherches des liens spéciaux pour ton perso, les demandes se font par ici. Tu peux répondre aux demandes de sujets de nos membres en cours mais rien ne t'empêche de poster la tienne ! La liste de tes sujets ainsi que la descriptions de tes liens se fera ici et si tu en as envie, tu peux également tenir le journal de ton perso . study

Si ton perso est un vampire, tu peux venir nous dire s'il est révélé ou pas dans ce topic. Si jamais ton perso a vécu un évènement médiatisé ou bien si lui même est devenu célèbre pour une raison ou une autre, tu peux venir nous le dire ici. Si tu souhaites que nous ajoutions un lieu dans le forum (attention, il faut que ce soit justifié) tu peux nous en faire la demande.

Pour info, la démographie de Bo se trouve ici et tu y trouveras également l'âge des vampires du forum ! Like a Star @ heaven

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à envoyer un MP aux admin ou bien à la poser dans les annonces !


Liens vers des dictionnaires:

Dictionnaire des synonymes

Lexilogos

Bon patron

Le Conjugueur




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   Ven 10 Juil - 19:01

Merci Theobald.

Je m'occupe de ça lundi... Bon week end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?:
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   Ven 10 Juil - 19:13

Bienvenue et bon courage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: Ask me !
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   Ven 10 Juil - 20:08

Bienvenue, viking breton !
J'ai beaucoup aimé le style laconique de cette fiche, qui semble très bien coller au perso.
J'espère que tu t'occuperas bien d'Eli... (Ok c'est la Pandore en moi qui parle, là Razz )

Curieuse de voir ce qu'Alex donnera en jeu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   Sam 11 Juil - 9:57

Bienvenue ! Travis, j'adoooooooooore ce mec. What a Face

Puisse tu passer du bon temps ici mon p'tit. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   Mar 14 Juil - 17:53


Merci à tous pour cet accueil !

Je visite les lieux, un forum riche et très agréable.

Je sens effectivement que je vais m'y plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Emploi/loisirs : Rentier / Escrime

Feuille de personnage
Disponible pour un topic?: A discuter !
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   Mar 14 Juil - 21:21

Content que le forum te plaise, Alex et merci pour ces compliments !

Si tu as besoin d'aide pour te repérer, fais moi signe ! Smile

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alex SOLEN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alex SOLEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: Présentations :: Fiches validées :: Vampires-