L'Université de Wahington




Partagez | 
 

 L'Université de Wahington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre
MessageSujet: L'Université de Wahington   Ven 19 Juin - 22:14




Bienvenue à l'Université !


L'’université de Washington (University of Washington ou UW), surnommée U-Dub par ses étudiants, est comme chacun sait la grande université publique de recherche de l'État. Le campus principal se trouve à Seattle, et ses deux autres campus sont situés à Tacoma et Bothell. Elle est la plus grande université du Nord-Ouest des États-Unis et la plus ancienne de l'Ouest américain. Elle est très bien connue pour ses programmes de médecine, d'études internationales, de sciences politiques, d'histoire, d’ingénierie, d’informatique, de sciences de l'information et des bibliothèques, et d’océanographie.

Dans ses laboratoires, on élabore des traitements contre les principales pathologies humaines et tout récemment, les recherches se développent sur le sang de vampire. Jusqu'à présent, on ignore encore les répercussions à long terme de cette drogue surnaturelle et les autorités n'ont pas encore donné leur autorisation de l'utiliser de manière légale. Cependant, les études se poursuivent !

L'université de Washington est toujours classé 16e mondialement par le Academic Ranking of World Universities (ARWU). Elle fut fondée en 1861 et compte aujourd'hui 42 907 étudiants. Sa mascotte est un husky. La plupart de ses rues et ses chemins tirent leurs noms des comtés de l'État de Washington. Dans le domaine sportif, les Washington Huskies défendent les couleurs de l'université de Washington.




Nous avons interviewé l'une des jeunes étudiantes qui habite sur le campus depuis cette année, Tokiko Meyer.

B. Valentine. "Bonjour Tokiko, qu'étudiez-vous à WU ?"
Bonjour. Je suis en première année dans un double cursus de lettre et de langue. 

B. V. "Vous êtes française, trouvez-vous que les programmes de l'université sont bien adaptés aux étudiants étrangers et que pensez-vous globalement de la qualité de cette université ?"
Je ne sais pas vraiment comment les choses se passent dans les autres universités, mais ici il est assez facile pour une française d'étudier ici, les gens sont toujours prêts à aider et plusieurs personnes de l'administration parlent le Français. On m'a proposé plusieurs solutions afin d’arranger mon anglais lorsque je me suis inscrite et c'était vraiment bien. Je pense que l'université Washinton est vraiment un très bon endroit pour faire ses études.

B. V. "Les examens de fin d'année approchent, vous n'êtes pas trop stressée ?"
Un peu, mais j'ai déjà passé des examens en anglais lorsque j'ai quitté le lycée, alors je pense que tout va bien se passer. Du moins je fais tout ce qu'il faut pour que les choses se passent au mieux et que je puisse valider mon année dans mes deux domaines.

B. V. " l'université propose désormais des programmes de cours nocturnes pour les étudiants — et parfois professeurs — vampires. Qu'en pensez-vous ? Vous sentez-vous en sécurité sur le campus ? "
Oui, j'ai appris. Mais comme j'ai mon propre appartement je me sens en sécurité. Cela dit je n'aimerai pas être dans une des résidences universitaires abritant des étudiants vampires ou bien encore devoir prendre mes cours en même temps qu'eux. Parfois les choses peuvent rapidement dégénérer vous savez et avec gens aussi fort, un accident peut arriver très rapidement, même si j'espère que rien de ce genre ne viendra troubler le campus...

***


Nous avons également interviewé l'un des professeurs, Basil Varjak.

B. Valentine. "Bonjour monsieur Varjak, qu'enseignez-vous à WU ?"
Bonjour. J'enseigne l'histoire du Moyen-Orient aux étudiants de premier cycle.

B. V. "Êtes-vous satisfait de l'infrastructure de WU, estimez-vous enseigner dans de bonnes conditions dans cette université ?"
Eh bien, comme souvent, le département d'Histoire mériterait de meilleurs financements et programmes de recherche, ainsi qu'un peu plus de visibilité, mais que voulez-vous, nous n'avons pas choisi une matière très glamour, nous avons beaucoup moins de succès que nos amis du département de microbiologie, par exemple. Il éclate de rire. Non, mes conditions de travail sont excellentes, mes collègues sont fantastiques et je n'ai vraiment pas de quoi me plaindre.

B. V. "Que pensez-vous de la qualité de vos étudiants cette année, sont-ils bien préparés et qualifiés pour suivre et réussir vos cours en général ?"
Ah, les étudiants... Non, je les adore, et tous ceux qui disent que le niveau général se dégrade sont de fieffés menteurs et de vieux rabats-joie. En vérité, ils me surprennent toujours et sont parfaitement compétents, j'ai toute confiance en leur réussite aux examens, pour peu qu'ils aient travaillé sérieusement... Mais je les ai à l'œil.

B. V. "Avez-vous déjà eu des étudiants ou des collègues vampires ? Comment cela se passe-t-il avec eux ?"
Il se frotte le menton et lâche un nouvel éclat de rire. Eh bien, mes cours se terminent au plus tard à 17 heures, donc... Non, je n'ai jamais rencontré mes collègues vampires, et encore moins d'étudiant. À mon âge vous savez, on se couche avec les poules, je pense qu'il y aurait vraiment une incompatibilité d'horaires entre nous.






Article rédigé par B. Valentine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Université de Wahington
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le journal RP :: The Seattle Times-