La police de Seattle




Partagez | 
 

 La police de Seattle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre
MessageSujet: La police de Seattle   Jeu 21 Mai - 18:00




La police à Seattle.


Les forces de l'ordre ont du travail à Seattle ! Après avoir atteint un chiffre de 30 homicides en 2006, le nombre avait grimpé à 69 en 2016. Pourtant Seattle avait retrouvé un niveau de 24 homicides par an en l'an 2019 ce qui n'était plus arrivé depuis vingt ans. Cependant aujourd'hui, en 2022, les chiffres ont explosé, allant jusqu'à pas moins de 156 homicides, une chose jamais vue depuis l'existence des statistiques aux États Unis. Les vampires seraient-ils en cause dans cette montée flagrante du nombre d'homicides ? (Lisez notre article sur ce thème en page 3)

Le vol de voitures est un autre problème important dans la ville. Seattle fait ainsi partie du top 10 des localités où les vols de voitures sont le plus répandus. En réponse, la police de la ville a accru l'utilisation d'inspecteurs spécialisés et a procédé également au lancement du système de « voitures appâts ».

La maire de la ville, Meryl Sullivan, est membre d'une coalition de maires militant contre le port d'armes illégales dans les rues. Nous connaissons également son optique de tolérance zéro vis à vis des vampires. (Des nouvelles sur les actions du maire en page 5)

Afin de lutter contre le crime, bon nombres de jeunes recrues se dirigent vers le métier dangereux de policier. Un rôle de héros pour ces jeunes, dans ces temps difficiles où les humains doivent se frotter également à des criminels immortels ? Nous avons interviewé l'un de ces jeunes policiers ainsi qu'une inspectrice disposant de plus d'expérience dans le métier. Voici un extrait de nos interview avec Cael Cooper et Ezra Nearim. (Suite page 6 et 7)

B. Valentine. "Monsieur Cooper, vous venez de débuter, qu'est-ce qui vous a poussé à choisir ce métier connaissant les difficultés rencontrées aujourd'hui ? "

C. Cooper : "Je veux être le nouveau Jim Gordon de Seattle ! Je veux mettre la racaille derrière les barreaux et devenir l'un des policiers les plus coriaces et incorruptibles quoi soient. C'est un rêve de gamin, vous comprenez."

B. V. "Votre formation vous a-t-elle préparé à ce que vous pourriez rencontrer ?"

C. C. : "Ah ben oui. J'étais sur le terrain en observateur avant même d’avoir terminé l'académie. Je suis loin d'avoir encore tout rencontré mais à l'académie on m'a appris à réagir face à des tas de situation c'est hyper cool. J'ai hâte de mettre tout ça en pratique !"


***


B. Valentine. "Mademoiselle Nearim, votre travail a-t-il changé et en quoi depuis la Révélation ?
On a beaucoup entendu parler de nouveaux équipements pour les policiers, plus adaptés à cette époque dangereuse, de quoi disposez-vous ? Vous sentez-vous en sécurité dans l'exercice de vos fonctions ?"


E. Nearim : "Dans l'absolu, non, le travail n'a pas véritablement changé, nous nous adaptons continuellement et nous nous formons afin de maîtriser les nouvelles armes mises à notre disposition. Le programme de l'académie de police a été mis à jour également afin d'enseigner à nos recrues la manière de se comporter vis à vis des vampires. Malheureusement, si les techniques de protections évoluent très vite, elles sont encore fort chères. La prison de Seattle possède un matériel très efficace dont nos policiers ne sont pas encore équipés. Je pense aux lentilles anti-hypnoses par exemple. Mais nous pouvons tout de même compter sur des armes paralysantes ainsi que sur des sprays à base d'or qui nous permettent de contrôler assez bien les vampires.

B. V. "Quelle a été votre première expérience avec un vampire dans ce métier ?"

E. Nearim : "J'ai été amenée à démanteler un trafic de prostitution. Les vampires n'échappent pas à ce genre de chose et les proxénètes profitent du désarroi des jeunes vampires qui sont bien souvent rejetés par leurs familles et amis. Rejetés par les humains, les vampires recréent leur propre famille entre eux, bien souvent dans la haine des mortels..."


Le commissariat de Capitol Hill est ouvert 24h sur 24.

Article rédigé par B. Valentine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La police de Seattle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le journal RP :: The Seattle Times-