Shooting au Space Needle




Partagez | 
 

 Shooting au Space Needle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre
MessageSujet: Shooting au Space Needle   Jeu 12 Fév - 17:09




Séance photo au Space Needle.


Ce 7 mai 2022, nous aurons peut-être la chance d'apercevoir certaines célébrités de Seattle dans les environs du Space Needle, dans le si beau quartier de Queen Anne Hill. En effet, une séance de photographie très spéciale a été organisée dans le plus grand secret par une agence de mannequins de la ville et l'information vient juste de nous être rapportée. Serait-ce un "faux secret" de la part des maisons de mode, dévoilé à la dernière seconde, dans le but de faire le buzz ? A voir si les journalistes se déplacent pour tenter de saisir quelques clichés !

Mais quelles sont ces fameuses célébrités présentes me demanderez-vous ? Hé bien il s'agirait tout d'abord de la belle et piquante Beverly Wingstons qui fait partie comme ses parents de la Jet-set enviée de Seattle. Cette séduisante américaine âgée de 24 ans mène la vie dont rêvent toutes les jeunes femmes en alliant jeunesse, beauté et richesse. Son amitié avec Cherry Page -la célèbre héritière des sociétés Page et fiancée de Théobald de Navarre - lui vaudrait bien des jalousies. Depuis leur enfance, les deux amies ont grandi sous les feux des projecteurs, symbole de la jeunesse riche et belle de notre époque. Cependant, Beverly ne se contente pas de tout cela puisqu'elle effectue de hautes études dans le journalisme qui se déroulent avec succès selon nos sources. Belle, intellectuelle, ambitieuse, Beverly a tout pour plaire.

Une autre célébrité présente lors de ce shooting serait l'énigmatique et mystérieuse Pandore Liddell qui est apparue dans les médias depuis l'été dernier. En dépit de ses origines modestes, la délicate brune a pu toucher l'inspiration de plusieurs artistes, comme Ishthar Ans'lla, sculptrice/peintre et Elea Lyes, photographe. A l'aube de ses 22 ans, Pandore a donc profité des fiançailles du baron de Navarre pour rencontrer Beverly et se lier à elle. L"histoire de cette ancienne serveuse ressemble à un conte de fée, où la pauvre Cendrillon se voit sortir de la dureté de son quotidien pour accéder au monde merveilleux de la mode. Aujourd'hui, nous sommes heureux de constater que Pandore ne fut pas l'un de ces feux de paille de l'été qui ne durent qu'un temps. A croire que le talent de son agent, Gideon Alpert a pu l'aider à maintenir le cap !

Nous avons d'ailleurs réussi à coincer Mr Alpert entre deux portes, voici ses réponses à nos questions.


B. Valentine : "On vous a souvent vu aux précédents shootings photo de Pandore Liddell, aujourd'hui vous la laissez voler de ses propres ailes ? Quelle est votre opinion professionnelle à son sujet, a-t-elle su s'adapter à cette nouvelle gloire ?"

G. Alpert : "Je garde et garderai toujours un œil sur Pandore Liddell, c'est mon rôle d'agent que de la conseiller dans sa carrière.
Pour ce qui est de sa nouvelle gloire, je peux vous affirmer que cela ne l'a pas changé. Pandore sait garder la tête sur les épaules, c'est à mes yeux une de ses plus grandes qualités."


B. V. "Beverly et Pandore ont été plusieurs fois aperçues ensemble au cours de ces dernières semaines, que savez-vous de cette nouvelle amitié ? Connaissez-vous personnellement mademoiselle Wingstons ?"

G. A. :"Je ne pense pas être la personne la plus à même de vous répondre à ce sujet. Je vous conseillerait d'en parler à la principale interessée. Et non, je ne connais pas personnellement Mademoiselle Wingstons."



Peu loquace, L'agent de P. Liddell tient manifestement à conserver ses secrets... Mais si vous désirez en savoir plus, il ne tient qu'à vous d'aller faire un tour ce soir du coté de Queen Anne Hill !



Article rédigé par B. Valentine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Shooting au Space Needle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le journal RP :: The Seattle Times-