Le Croquant, un bar vampirique.




Partagez | 
 

 Le Croquant, un bar vampirique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre
MessageSujet: Le Croquant, un bar vampirique.   Mar 23 Sep - 20:18




Le Croquant


Tout le monde a déjà entendu parler du "Croquant", ce bar au nom équivoque, le tout premier dévolu aux vampires. Encore une fois, la ville de Seattle a été précurseur en la matière, lorsque l'ouverture de cet établissement a defrayé la chronique. L'homme qui se trouve à la tête de ce bar n'est autre qu'un immortel et les médias l'ont découvert dès les premiers mois de la révélation, rappelez vous, il s'agit de Nikolaï Oulianov, l'un des amis du vampire si célèbre, le baron de Navarre. Aujourd'hui, nous avons pu interviewer son associée, Milena E. Velasquez, en exclusivité pour le Seattle Times.

B. Valentine : "J'aimerais entendre votre façon de décrire votre bar, que représente-t-il pour vous, est ce un bar comme les autres ou bien est ce qu'on peut dire qu'il s'en distingue?"
M.E. Velasquez : "Nikolaï et moi tenons beaucoup à l'atmosphère particulière que dégage Le Croquant. Vampires et humains se confondent dans l'optique de s'amuser. Nous avons mis tout notre coeur à sa création. Se distingue-t-il des autres ? Assurément. Nous voulons à tout prix mettre un point sur le fait que les humains et les vampires soient capables de s'amuser sans qu'il y ait une question de crainte, croyant que le premier vampire venu viendra mordre un humain. Nous interdisons tout acte de ce type dans notre établissement. Nous voulons simplement offrir un excellent moment à notre clientèle"
B.V. :" Je comprends. Et que répondez vous aux rumeurs qui parlent d'humains accro à la morsure et de vampires qui profitent de ce genre de fantasmes dangereux?"
M.V. : "Vous savez, on trouvera toujours des accros quelque part que cela soit alcool, drogue ou autre, nous aurons beau faire quelque chose, que ces personnes viendront à trouver un moyen pour s'adonner à leur vice. Nous avons un service de sécurité et nous sommes pointilleux concernant nos règles. Ceux qui les respectent tant mieux, les autres dehors... Malheureusement, nous ne pouvons avoir les yeux partout, donc il se peut effectivement qu'ils y aient des petits malins qui réussissent leur coup, mais je puis vous assurer que nous n'avons à ce jour eu aucun accident de ce type."
B.V. "Je vois, c'est rassurant. Pouvez-vous nous dire si vos employés parmi vos serveurs ou vos barmans sont plus souvent des vampires ou des humains?"
M.V. : "Je m'attendais un peu à cette question et je puis vous assurer que nous comptons dans notre personnel vampires et humains et nous comptons continuer sur cette voie."
B.V. "Devons nous comprendre que la philosophie de votre établissement est la paix entre les races, ou ce genre de sages paroles?"
M.V. : "Vous savez mademoiselle, la paix est une colombe difficile à étreindre. Alors, on se contente de l'approcher sans s'en emparer parce qu'elle s'envolera plus loin encore. Ce que je veux dire, c'est qu'ici, la vie et le temps ne comptent plus. Nous offrons un moment de répit autant aux vampires qu'aux êtres humains. Parce que ce n'est pas en faisant passer un message politique que les personnes s'amuseront. Alors notre politique est plutôt "ne vous prenez plus la tête et amusez-vous, tout simplement."

Mais nous avons un autre scoop à révéler à nos chers lecteurs. En effet, nous avons reçu la confirmation de cette annonce qui rôdait depuis un petit temps en ville. Suite à nos questions, Melina Velasquez nous a confirmé que Slade Belayan travaille en tant que barman au Croquant. Elle ajoute, je cite :"Son talent a su attirer notre regard à Nikolaï et moi, c'est un employé prometteur et modèle. Ainsi que très talentueux."
Alors, les fans du groupe de rock Lord of the lost sauront désormais où se rendre!

Article rédigé par B. Valentine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Croquant, un bar vampirique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le journal RP :: The Seattle Times-